Orne  61
Lonlay l'Abbaye
De Jean Pierre Enault
Un certificat de renvoi de nourrice
http://gaia.orne.fr/mdr/index.php/docnumViewer/calculHierarchieDocNum/384420/1057:358087:379300:384420/900/1600
Lonlay an VII page 195
Il n'y a ni photos ni histoire voir les précédents Lonlay

J'avaius pensé que c'était un certificat pour les nourrices n'ayant plus le droit d'exercer alors que c'est un certificat pour qu'une nourrice puisse emporter un enfant de Paris jusque chez elle, avec agrément.
Certificat de renvoi pour les nourrices

Je soussigné, directeur du bureau général des nourrices
Etabli à Paris 3 rue de Gramont, atteste que Marie Laconiel ( ?)
(les) femme de Jacques Duprenne de la commune de Lonlay
Département de l’Orne, nourrice, canton de idem, a déposé entre
Mes mains le certificat qui lui a été délivré le 1er ventose
An 7è par l’agent municipal de sa commune portant que
Cette nourrice est accouchée de son dernier enfant de neuf
Mois lequel certificat a été enregistré à mon bureau confor
mement aux lois et rêglements relatifs aux nourrices je
certifie aussi que l’enfant qui a été confié à la femme
Deprenne est une fille née le 19 germinal an 7è nommée
Marguerite Eugénie Philippine, fille de François Re
nault (………. ?) et d’Anne Catherine Barbot demeurant rue
St Antoine n° 29 division de Montreuil en foi de
Quoi je lui ai délivré le présent certificat pour être remis
Par laditte nourrice immédiatement après son arrivée chez
Elle, à l’officier public de sa commune sous peines portées
Par la loi à Paris le 11 germinal l’an 7è de la République
Française une et indivisible (……….. ?) nous administrateurs du
Bureau contrat de canton de Paris (……… ?) la (……….. ?) cy dessus
Veritable fait au bureau Central les jours, mois et an susdits Je
Soussigné Boutelet Mre Copie de (……. ….. ?) par moi Jean Thierry
Agent municipal le 13 floréal an sept
acte envoyé par Jean Pierre Enault
Lonlay 1683 page 38 / 222
Le treizième jour de janvier 1683 a été rapportée à l'église Jeanne fille

de Mathieu Launay et de Barbe Morin, sa femme, laquelle avait été baptisée
ci-devant le quatorzième jour de décembre de l'année précédente par Olivier ?
dans le péril de mort et les cérémonies du baptême lui avaient été conférées par
Maître Julien Labbé prêtre le même jour et an mais parce qu'on a remarqué
du depuis par l'examen qu'on a fait dudit baptême que ledit baptisant
avait en prononçant les paroles fait seulement un signe de croix sur le front de
cette enfant avec son doigt trempé dans l'eau bénite ainsi qu'il l'a assuré
et que même une femme qui y était présente avait attesté qu'il n'avait pas
dit ces paroles ? baptisée, les docteurs de Sorbonne ayant été consultés sur la
validité de ce baptême par Monsieur Des Villettes Pouchart official et curé de
Domfront, ils ont cru qu'il y avait beaucoup à douter sur ce baptême et qu'il
fallait le réitérer sous condition ce qui a été fait aujourd'hui par moi soussigné
vicaire de cette paroisse en présence de Maître Julien Labbé prêtre et maître
Jean Pernelle aussi prêtre de ladite paroisse qui ont attesté cedit acte le
même jour et an que dessus
acte envoyé par Jean Pierre Enault
Lonlay l'Abbaye 1684 page 70 sur 222
L'onzième jour du mois de mars 1684 sur les six à sept

heures du soir nous a été apporté un enfant femelle âgé de
six semaines ou environ par Marie Buaut femme de ? Maillard
de la paroisse de Lonlay. Laquelle nous a assuré et affirmé après
lui avoir fait prêter le serment devant le crucifix que ledit
enfant femelle qu'elle a apporté appartenait à Julienne Hergaut
mère dudit enfant femelle et comme ladite Marie Buaut n'a point
été à l'accouchement de ladite mère elle nous a dit que ladite mère
lui avait dit que le père dudit enfant femelle était un
passant à elle inconnue qui lui avait fait, de plus ladite Buaut
nous a assuré que ledit enfant femelle avait été baptisé
en cas de danger et de nécessité on croit l'enfant dun homme
nommé François Bouvet sachant lire et écrire qui était
de la paroisse de Lonlay sur et après ce rapport nous avons
reçu pour parrain dudit enfant ? Maillard et pour
marraine Marguerite Midy qui l'ont tint (tenu ?) sur les fonds et baptisé
et l'ont nommé Julienne lequel nom ils lui ont donné
http://archives.orne.fr/mdr/index.php/docnumViewer/calculHierarchie
DocNum/375876/1057:358087:371719:375876/900/1600
Il se pourrait bien que son voyage consistât à aller accoucher dans une paroisse où elle n'était pas connue, je ne crois pas, elle était en faute car son mari est cité et c’est elle-même qui amène l’enfant, elle ne l’a pas abandonné donc :
Peut-être le voyage de Saint Méen le cellier voir ci dessous
Acte : 1704
Nous mrs Jean Pernelle pbre habitués en lad parsse St sauveur
De lonlay attestons a qu’il appartiendra que nous avons
Ce seize jour de février mil sept cent quatre baptisé
Une enfant masle qui nous a été apporté à lad
Porte de l’église dud lonlay par Julienne Niobe femme
De Jean Taupre ? de la paroisse de Beaulandais laqelle a acouché
Dans notre paroisse étant dans le voyage pour parrain
Il a eu Jacques Desvoys et pour marraine Anne
Deslandes nos paroissiens faict et prsents George Labbé
Et Michel Guyneond fils Michel lesqq ont signé avec moy





Lonlay l'Abbaye 1709 page 27

Viol ????????

Ce 13 eme jour avril 0709 il nous a été apporté
A la grand porte de l’église un enfant à
Baptiser par Simone Dupont sage
Femme ordinaire de la ditte paroisse de
Lonlay. Interrogée pour scavoir à qui
Appartient cet enfant elle nous a dit
Qu’il apparteenait à Marie Mothey veufve
Laquellee a assuré qu’elle ne savait pas
Ny ne connaissait point celuy des
Œuvres duquel était cet enfant luy
Estant entièrement inconnu ce que
Laditte sage femme nous a assuré ora-
lement lequek enfant a eu pour
Parrain et maraine Michel Viant
Et Françoise Feillel prst Jullien Pathière
Robert Dedavine et Guillaume Hardy
accueil
retour Orne
page précédente page 74 page suivante