L'Orne 61
Neuville sur Touques
Neuville-sur-Touques est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 226 habitants1.
• L'église Saint-Germain-d'Auxerre abritant un retable, un aigle-lutrin et un christ en bois sculpté, ces trois pièces étant classées à titre d'objets aux Monuments historiques11
• La Bove des Chevaliers : l'édifice était un souterrain-refuge situé au milieu du bois de la Jaunière. Il s'est effondré en 1952 mais il en existe un plan et un relevé exact. Construit selon un plan symbolique cruciforme, il se composait essentiellement de deux salles dites « de la Chapelle » et « des Chevaliers »12. C'est le plus célèbre des souterrains ésotériques13. (pas de reproduction)

http://archives.orne.fr/mdr/index.php/docnumViewer/calculHierarchieDocNum/378228/1057:358174:371801:378228/900/1600

images 158 et suivante.

Il s'agit d'une lettre du curé au lieutenant général d'Orbec.
La veuve Malfilastre,; comme d'autres femmes de la paroisse, reçoit chez elles des enfants au sevrage. Par malheur, elle est atteinte d'une maladie très dangereuse. C'est alors que son fils, âgé d'une quinzaine d'années, vient voir le curé pour lui annoncer la mort d'un des nourrissons. Le curé va chercher dans les certificats de sevrage et demande audit fils si le nourrisson mort est bien Jean Christophe Gandon, fils d'un cordonnier de paris; ce qu'il confirme. Et c'est sous ce nom que l'enfant est inhumé. Le curé envoie alors au père l'acte de décès dudit Jean Christophe.
Mais le père, en contact avec le meneur (celui qui conduit les enfants depuis Paris jusque dans les paroisses de province) apprend que son fils se porte bien. L'enfant mort étant également fils d'un cordonnier,(c’est ce qui a conduit a la confusion) mais nommé Nicolas Charles Du Petit.
Les rectifications au registre ont ensuite été faites.

accueil
Retour Orne
Page précédente
page 132
page suivante